CARBOMAT
Questions et réponses

CARBOMAT

Pourquoi le lignite ?

En bref, comme il constitue la meilleure source de matière organique connue à l’humanité, riche en macro- et microéléments et en acides humiques et fulviques, en humines, en carbone actif, en carbone organique, et aussi en léonardites, il est largement utilisé dans tous les types de cultures. Nous pouvons également aller chercher la réponse dans l’histoire car au début du dernier siècle (et même plus tôt), le lignite était communément utilisé par les agriculteurs polonais pour la fertilisation naturelle des sols. Nous disposons d’une riche littérature à ce propos. N’oublions pas l’exemple des Indiens d’Amazonie avec leurs terra preta qui étaient et qui sont toujours les sols les plus fertiles du monde. C’était le carbone actif qui constituait leur composant-clé qui permettait d’améliorer la fertilité du sol et de prévenir le lessivage des nutriments du sol. On pourrait donc affirmer que le lignite, c’est la nouveauté la plus ancienne que nous souhaitons rapprocher aux agriculteurs et aux jardiniers polonais. Comme les sols en Pologne sont dans un état pitoyable, nous avons découvert que le lignite peut constituer une solution idéale à ce problème qui est en outre tout à fait naturelle.

Quelles sont les caractéristiques du lignite ?

Le lignite présente une large gamme des caractéristiques favorables pour les plantes, pour l’environnement et la santé humaine. Pour les détails, consultez les fiches des produits CARBOMAT et CARBOHUMIC.

D’où vient le lignite ?

Nous pouvons dire qu’il s’agit du carbone polonais venant d’une mine qui correspond le mieux à nos critères. Nous avons fait une révision de toutes les mines actives en Pologne, et ce n’était qu’une seule mine qui disposait de la matière que nous cherchions et qui se distinguait en ce qui concerne la culture.

Quel est le taux pH de votre terreau ?

Le taux pH naturel du lignite de notre source est de 4 à 4,5, toutefois nous sommes en mesure de préparer un terreau présentant les caractéristiques bien précises (y compris le taux pH, conditions hydrauliques et aériennes etc.) pour la culture envisagée.

Quelle est l’importance des fractions ? Est-il possible de commander une fraction bien précise ?

Dans notre usine, nous produisons 4 types de fraction qui sont ensuite utilisées pour préparer le sol pour une plante bien précise ; il s’agit d’assurer les meilleures conditions hydrauliques et aériennes. Vous pouvez bien sûr commander une fraction bien précise, par exemple fine, que vous pouvez ensuite utiliser pour le paillage, dans les épinières pour éviter les hépatiques ou en remplacement de la vermiculite pour couvrir les semences à l’étape de la production etc.

Ce terreau est prévu particulièrement pour qui ?

En effet, nous ne prévoyons aucunes restrictions. Notre offre est adressée aux producteurs professionnels cultivant les plantes sous les serres, dans les vergers, dans les champs, aux pépinières, mais aussi aux amateurs / passionnés etc. Autrement dit à tous ceux qui aimeraient avoir un sol naturel et exceptionnel.

Le terreau peut être utilisé pendant combien de temps ?

Ici il faut distinguer deux catégories des cultures, celles utilisant les bâches (serres, goulottes sous les serres-tunnels) et en plein air. Avec les bâches, vous pouvez cultiver vos plantes pendant au moins 3 ans (il est à souligner qu’un de nos clients cultive ses concombre avec succès depuis 8 saisons avec les mêmes bâches). Pour une culture en plein air, c’est tout à fait différent. Le lignite devient un composant du sol, il faut donc compter le temps nécessaire pour la décomposition naturelle des fractions du lignite. Selon la littérature, c’est d’au moins de 25 ans.

Il est prévu pour quelles plantes ?

En fait pour toutes les plantes. Notre terreau est déjà utilisé pour cultiver les différents légumes, fruits, herbes, fleurs, arbres ou même des plantes exotiques comme palmier-dattier, le paulownia ou l’arganier. En plus, nous avons de nouvelles expériences liées à la culture d’autres espèces végétales.

Qu’est-ce que je ne peux pas oublier en utilisant un terreau de lignite ?

Comme notre terreau est utilisé pour les différentes cultures, il nous faudrait une élaboration très vaste qui tiendrait compte des différentes espèces. Ce qu’il y a de commun à toutes les cultures, c’est qu’il est nécessaire de mettre de l’eau sur le lignite. C’est très important. Lors de la première étape, les granulés doivent prendre le maximum d’eau et il ne faut pas en oublier. Pour les détails à propos des cultures bien précises, n’hésitez pas à nous contacter. Vous pouvez compter sur notre assistance et notre conseil.

Votre lignite contient-il des métaux lourds ?

Nous entendons souvent que dans le lignite et les préparations à base du lignite, le taux de métaux lourds est très élevé. C’est en même temps vrai et pas vrai. Ce qui est important, c’est de savoir de quel lignite il s’agit. Plus en profondeur nous descendons sous la terre (les couches d’altération sont suivantes : tourbe => lignite mou => lignite => houille => charbon anthraciteux), plus la matière est dure et le taux de métaux lourds augmente. C’est pourquoi, nous cherchons du lignite mou qui répond à toutes les exigences liées à la culture.

Le terreau peut-il être mélangé au sol local ou à un autre terreau ?

Oui, bien sûr. Grâce au lignite, le sol local ou un terreau sera enrichi de tous les nutriments présents dans le lignite. Toutefois n’oubliez pas qu’en préparant les différentes fractions et en les mélangeant, nous assurons les conditions optimales hydrauliques et aériennes pour les différentes cultures qui peuvent être perturbé par tout apport indésirable d’autres composants. Si vous pensez d’enrichir votre sol de nutriments, il sera mieux d’utiliser CARBOHUMIC. Pourquoi ? Regardez la réponse à la question : « Pourquoi ne pas utiliser du lignite en poudre au lieu du lignite liquide » ?

Dans quels emballages est fourni ce produit ?

Ce produit est fourni dans les emballages de 19 l (sac ou bâche), dans les big-bag de 1000 m3 ou de 1500 m3.

Quelles sont les différences les plus importantes par rapport aux autres terreaux disponibles sur le marché ?

Comme le lignite peut être utilisé dans presque chaque culture, soit celles sous serre, celles des baies, les vergers, veuillez nous contacter pour recevoir les détails à ce propos. Nous sommes prêts à vous expliquer tout – y compris les différences par rapport aux autres terreaux.

L’extraction de charbon ne nuit pas à l’environnement ? L’Union Européenne prévoit de fermer les mines.

En tant que professionnels, nous aimerions changer de paradigme nocif relative à l’emploi du lignite au niveau national et international – montrer que le charbon, ce n’est pas seulement la combustion et les émissions de CO2 dans l’atmosphère ce qui accélère le réchauffement climatique (qui entraîne une perte définitive des nutriments précieux !), mais tout au contraire, son séquestration non seulement grâce à la culture des plantes qui est souvent associée à l’absorption de gaz de serre, mais avant tout par l’apport de l’élément C au sol qui fixe et immobilise les gaz de serre dégagés par le sol. Au niveau mondial, les sols contiennent deux fois plus de charbon que l’atmosphère terrestre (respectivement 1500 G tonnes et 700 G tonnes), c’est pourquoi, cela n’étonne pas que, l’humus suscite un grand intérêt chez les écologues comme c’est un médium important de la séquestration du CO2. En plantant une quantité de plantes la plus grande possible sur le lignite, nous contribuons à la réduction des émissions de dioxyde de carbone. Selon nous, à l’époque où la qualité des sols est de plus en plus pire et qu’en Pologne, les variétés fertiles des sols sont peu nombreuses, l’utilisation du potentiel du charbon sera d’une importance primordiale. Il est difficile de s’imaginer qu’un pays avec des gisements d’ « Or Noir » (qui sont parmi les plus grands gisements du monde) n’en profite pas pleinement. En ce qui concerne notre activité, nous pourrions affirmer que nous restituons à la nature plus que nous empruntons à elle, mais un peu plus tard. Pour simplifier le problème, nous pouvons appeler ce qu’on fait la « redistribution de la fertilité » depuis les zones riches vers les zones pauvres afin de reconstituer les sols dégradés par l’homme et afin de remédier à cette dégradation.

Retour haut de page